Vos questions sur l’abri de piscine




I- Quelles sont les normes et législations en vigueur pour l’abri de piscine ?

II- Quelle hauteur pour votre abri de piscine ?

III- Quels matériaux de construction choisir ?

IV- Peut-on installer un abri de piscine soi-même ?

V- Comment payer son abri de piscine moins cher ?

Quelles sont les normes et législations en vigueur pour l’abri de piscine ?

Vous souhaitez faire installer un abri de piscine, mais pouvez-vous le faire sans aucune autorisation ? Quels sont les normes à respecter avant la pose d’un abri ? Votre imposition fiscale va-t-elle évoluer avec la construction d’un abri ? Votrepiscine.fr vous répond.

La législation autour de la construction et de l’installation

Pour savoir si votre abri de piscine peut être construit et installer sans la moindre démarche administrative, vous devrez obligatoirement vous rendre dans votre mairie pour prendre note de possibles spécificités de votre commune, en consultant votre Plan Local d’Urbanisme (PLU). Vous devrez aussi vous renseigner auprès de votre copropriété, afin de déterminer si la construction ne pourra en rien gêner votre voisinage. En ce qui concerne la législation française des abris de piscine, vous ne devrez effectuer une demande de permis de construire que si l’abri de piscine fait plus de 1.80 m de hauteur.

La nécessité de la norme NF P90-309 pour l’abri de piscine

En France, et ce depuis le 01 janvier 2004, toutes les piscines enterrées ou semi-enterrées doivent être conformes à la loi en date du 03 janvier 2003 sur la sécurisation des piscines privées françaises. L’abri de piscine, pour être conforme, doit impérativement être homologué par la norme NF P90-309. Vous devez donc vous assurer lors de son achat que le modèle soit bien conforme. Pour en être sûr, n’hésitez pas à le demander directement au professionnel chargé de vendre l’abri que vous avez choisi.

L’abri de piscine génère-t-il une imposition fiscale ?

La pose d’un abri de piscine, en plus de la construction de votre piscine, peut générer une revalorisation de votre taxe d’aménagement. Seriez-vous concerné par cette imposition ? Premièrement, si votre abri possède une hauteur inférieure à 1.80 m, vous n’aurez aucune augmentation fiscale. Par contre, si celui-ci est au-delà des 1.80 m, vous devrez payer une taxe d’aménagement annuelle qui sera comprise entre 600 et plus de 1 000€.

Quelle hauteur pour votre abri de piscine ?

Vous avez décidé d’installer un abri de piscine chez vous, mais comment choisir le type d’abri qui pourra vous correspondre ? Entre l’abri bas, mi haut et haut, lequel serait le plus adéquat pour votre piscine ?

Une hauteur en fonction de vos besoins, mais aussi de vos voisins

Quelle sera l’utilité de votre abri ? C’est cette question qui déterminera le type de modèle que vous voudrez acheter. Souhaitez-vous simplement garder votre eau à bonne température et protéger votre piscine ? Dans ce cas, un abri bas suffira amplement. Souhaitez-vous faire de votre piscine une place à part entière ? Dans ce cas, il vaudrait mieux se tourner vers un abri haut. Enfin, vous devrez également vous renseigner auprès de votre mairie, car il est possible qu’il soit interdit de faire construire des abris hauts, en lien avec les spécificités de votre Plan Local d’Urbanisme. Mais il est également possible que vous ne puissiez pas le construire à cause par exemple des certaines règles de copropriété, qui pourraient bloquer votre installation.

Un choix en fonction des tarifs du produit ?

Le choix de l’abri doit être en corrélation avec vos envies, mais également avec votre budget. Les prix d’un abri bas et celui d’un abri haut ne sont pas du tout les mêmes. Il est donc important de définir, avant même la construction de votre piscine, le type d’abri que vous souhaitez faire installer. Une fois vos recherches effectuées, vos demandes de devis transmises, analysez les prix de plusieurs professionnels et réalisez un budget global qui englobera le prix de l’abri et sa pose éventuelle.

Le choix de l’abri en kit

Si vous avez fait le choix d’installer vous-même votre abri de piscine pour faire des économies, vous pourrez opter pour un abri de piscine en kit. La plupart du temps, ce sont des abris bas, voire semi-haut dans quelques cas, mais vous ne trouverez jamais d’abri haut, beaucoup trop volumineux et compliqués à poser.

Quels matériaux de construction choisir ?

Choisir le type de matériau n’est pas chose aisée. Celui-ci dépendra de votre budget, du design que vous désirez appliquer à votre piscine, ainsi que de l’utilisation que vous souhaitez en faire. Votrepiscine.fr vous propose de répertorier les 4 grands matériaux reconnus dans la construction des abris de piscine.

L’aluminium, matériau le plus utilisé

S’il est le matériau le plus utilisé dans les constructions des abris, c’est parce qu’il se révèle être très résistant et non corrosif, ce qui lui permet d’avoir une très bonne longévité. Les constructeurs français innovent avec ce matériau en proposant de plus en plus de coloris, pour parfaitement correspondre à vos attentes et au design que vous souhaitez donner à votre piscine. L’un de ses autres avantages est de pouvoir s’adapter à tout type d’abri, toute forme et toute taille. Vous comprendrez, après cette rapide description, qu’il soit assez rapidement devenu le matériau de référence.

Le bois, matériau le plus esthétique pour un abri ?

L’avantage du bois, c’est qu’il s’accorde avec tous les autres matériaux. Au niveau de votre piscine, il embellira sa structure, qu’elle soit en bois, en pierre, ou autre. Très robuste et possédant d’excellentes propriétés isolantes, le bois reste cependant un matériau pour lequel vous devrez accorder une attention toute particulière. Il faudra le traiter régulièrement, environ tous les deux ans, et l’entretenir pour qu’il garde son éclat toute l’année.

Quid des parois d’abris en polycarbonate

Nous avons vu précédemment que l’aluminium était le matériau le plus utilisé pour les structures des abris, et bien le polycarbonate est le plus utilisé pour les parois des abris. Créé pour remplacer le verre, le polycarbonate est beaucoup plus résistant et plus léger qu’un verre minéral. Pouvant être posé sur tous les types d’abris, il possède également la particularité d’être un très bon isolant, et de pouvoir filtrer les UV afin d’éviter la décoloration d’un liner par exemple.

Le verre, un matériau luxueux rarement utilisé

Rares sont les abris de piscine qui possèdent des parois en verre, pour la simple et bonne raison que le verre est un matériau délicat, plus couteux que le polycarbonate, qui le remplace de plus en plus. Il faut savoir que le verre est très lourd, et qu’il ne peut s’appliquer à tous les modèles d’abris de piscine : seuls les abris fixes, avec des panneaux droits peuvent lui correspondre. Il est également plus cher que les autres matériaux, et est très sensible aux chocs. Cependant, et c’est pour cette raison qu’il est toujours utilisé, il n’a pas d’équivalent en terme d’esthétisme et de réalisation.

Peut-on installer un abri de piscine soi-même ?

Vous souhaitez profiter de votre piscine toute l’année ? Pour cela, vous avez décidé d’investir dans un abri de piscine. Mais est-il possible de l’installer soi-même ? Comment fonctionne les abris de piscine en kit ? Quel est leur coût ?

De plus en plus d’abris en kit sur le marché français

L’abri de piscine est un investissement extrêmement couteux, mais qui a comme avantage de protéger votre piscine des éléments extérieurs, de maintenir une bonne température de l’eau et surtout de garantir la sécurité de vos proches. Pour réaliser des économies et installer vous-même un abri, vous pouvez opter pour un modèle en kit, qui ne devrait pas nécessiter l’aide d’un professionnel lors de sa pose. Télescopique, amovible ou encore coulissant, le choix vient chaque année un peu plus s’étoffer, mais se concentre sur des modèles dits bas ou alors mi- haut.

Le montage d’un abri de piscine

Attention, ce n’est pas parce que l’abri est en kit qu’il sera facile à monter. Il faut avoir quelques aptitudes manuelles pour réussir à le monter « facilement ». Comptez entre un et trois jours de montage, si vous êtes assisté d’une à deux personnes. Le pack en kit devra comprendre la structure du modèle, les panneaux, toutes les fixations mais également une notice. Le montage doit être réalisé avec minutie, être solide et résister aux intempéries. Le contour de votre piscine, sur lequel vous allez poser l’abri, doit donc être solide et renforcer au préalable si nécessaire.

Quel est le prix d’un abri en kit ?

Les prix sont en fonction de la qualité des matériaux de l’abri en kit, de la superficie de montage également, et des marques. En moyenne, les premiers prix débutent aux alentours de 3 000 €, et grimpent très rapidement au-dessus de 5 000 €. Prenez le temps d’anticiper tous les frais qui seront à votre charge, comme par exemple les frais de transports, en fonction de l’endroit où vous achetez le modèle, mais également du type du produit. Un abri bas coutera moins cher qu’un abri mi- haut par exemple. Toutes ces variables sont à prendre en compte à partir du moment où vous vous fixer un budget à tenir.

Comment payer son abri de piscine moins cher ?

L’abri de piscine est un investissement très couteux. Si votre budget est uniquement prévu pour la construction de votre piscine, vous ne pourrez pas vous acheter un abri de piscine neuf. L’occasion peut donc offrir une belle opportunité dans certains cas, mais est-elle vraiment valable au vue des problèmes que ce choix peut engendrer ?

Comment être certifié que l’abri est de qualité ?

Il y a de nombreux points à traiter avant de vous lancer dans l’achat d’un abri de piscine d’occasion. La première chose à savoir c’est si les dimensions de l’abri en vente peuvent correspondre à celles de votre piscine. Un abri neuf peut être réalisé sur mesure, vous aurez donc de nombreux soucis s’il ne s’accorde pas parfaitement avec votre bassin. Ensuite, vous devez au préalable demander la marque et le modèle de l’abri, afin de regarder si aucun produit n’a connu de défaut de fabrication, s’il possède encore une garantie, et surtout si les pièces détachées sont encore fabriquées. Enfin, prenez également le temps de vérifier si l’abri possède la norme de sécurité NF P 90-309, obligatoire en France depuis le 01 Janvier 2004.

A quel prix peut-on trouver un abri d’occasion ?

Avant toute chose, en ce qui concerne les prix, vous devez savoir que ceux des abris neufs ont diminué ces dernières années. Pourquoi ? Car c’est un marché de plus en plus ouvert, avec une demande qui ne cesse de progresser. Si vous vous tourner vers de l’occasion, il faudra donc comparer le prix du modèle d’occasion avec ceux vendus actuellement, et non pas avec son prix de vente neuf. Certaines occasions peuvent être très intéressantes, avec des prix pouvant aller jusqu’à -40%, tout dépend de la marque de l’abri, du vendeur, de l’état du modèle également, et de son année de fabrication.

Quels sont les risques encourus pour un achat d’occasion ?

Lorsque vous vous engagez à acheter un produit d’occasion, vous risquez d’avoir des problèmes au niveau de son installation sur votre piscine (si les dimensions ne concordent pas parfaitement). Si la structure n’est plus garantie (ce qui peut aisément arrivé avec des produits d’occasion), vous risquez également de perdre toute chance de profiter de votre abri si celui-ci a un problème de fonctionnement. Enfin, et certaines personnes n’y pensent pas, lorsque vous achetez un abri d’occasion, assurez-vous de pouvoir le transporter entre le lieu du vendeur et votre habitat.