L’ionisation cuivre-argent réduit l’utilisation du chlore




ioniseur cuivre-argent pour piscine

L’ionisation cuivre-argent est un traitement peu utilisé, mais est peu demandeur de chlore. Est-il efficace ? Zoom sur ce mode de désinfection de l’eau de votre piscine.

Obtenez des devis gratuits et sans engament

L’ionisation cuivre/argent, qu’est-ce que c’est ?

Le traitement de l’eau par ionisation cuivre-argent est un système de désinfection par réaction électrochimique naturelle pour l’eau. Il permet de détruire les germes, les virus et bactéries présents dans l’eau tout en préservant l’environnement. Il est recommandé pour les peaux sensibles et les allergies au chlore.

Comment ça marche ?

L’ioniseur est composé d’une ou de deux cellules d’électrodes composées d’un alliage précisément dosé de cuivre et d’argent purs.
Un faible courant électrique est appliqué aux électrodes qui vont s’échanger alternativement des particules métalliques. L’eau est conductrice et va diffuser les ions (les ions cuivre vont rechercher les particules chargées négativement comme les virus et les bactéries pour laisser les ions argent y entrer pour les neutraliser et même les détruire). Il faudra cependant une petite quantité de chlore à poser dans le skimmer pour aider l’ionisation.

Demandez des devis gratuits pour l’entretien de votre piscine

Il existe deux types d’ioniseurs

  • L’ioniseur électrique : est constitué d’un boitier avec des électrodes qui produisent des ions cuivre et argent à l’aide du courant électrique. Il est placé de sorte à être intégré au circuit de filtration de l’eau de votre piscine.
  • L’ioniseur solaire : est composé d’un capteur solaire qui diffuse directement les ions cuivre et argent dans l’eau de votre piscine. Il fonctionne entièrement à l’énergie solaire et flotte sur l’eau.

Installation en fonction de la taille de votre bassin

schéma de montage d'un ionisateur cuivre-argent pour piscine

schéma de montage d’un ionisateur cuivre-argent pour piscine

Le dispositif est à raccorder avant le filtre de votre piscine. Nous vous recommandons d’utiliser l’ionisateur si vous possédez une filtration au sable afin de mieux clarifier l’eau. L’installation d’une régulation automatique de pH et d’un système pool-terre est obligatoire. Vous devrez changer les électrodes tous les 4 à 5 ans environ.

Vous avez une piscine de taille standard ?

C’est un ionisateur mono-cellule qu’il vous faut. Il sera placé entre la pompe et le filtre (en amont) pour faciliter le travail d’épuration des impuretés. Le cuivre possède des propriétés « floculantes », c’est-à-dire qu’il est capable d’agglomérer les micro-organismes et clarifie l’eau, et il détruit également le biofilm se formant dans le filtre habituellement.

Vous possédez plutôt un bassin de très grande taille, voire olympique ?

Il faudra plutôt opter pour un ionisateur à deux cellules dans ce cas. La cellule de cuivre est placée avant le filtre pour doper la floculation et la cellule d’argent est positionnée après le filtre, car l’action des ions argent est plus efficace dans les eaux préalablement filtrées.

>> Obtenez 3 devis gratuits de fabricants de votre région

Utiliser un ionisateur est bon pour l’environnement et votre confort.

Avantages pour votre porte-monnaie

  • L’appareil est vite amorti puisque vous faites des économies sur la consommation d’eau et de produits de traitement
  • Les ions d’argent font office de floculant, vous n’avez pas besoin d’en rajouter
  • Le remplacement des électrodes n’est pas très coûteux et se fait tous les 5 ans environ

Bienfaits de l’ionisation sur l’eau

  • Le système amplifie et concentre la désinfection du chlore avec très peu de chlore
  • L’ionisation détruit le biofilm dans le filtre
  • Il n’y a pas de production de chloramines
  • La combinaison cuivre-argent est efficace même dans les zones où l’eau est stagnante ou bien là où le débit est faible
  • L’effet est plus grand que le traitement aux UV
  • L’eau de la piscine est réutilisable pour arroser le jardin ou remplir un bassin à poisson.

Les avantages pour vous et votre famille

  • L’ionisation cuivre-argent est inoffensive pour les personnes si les particules sont bien dosées.
  • Vous limiterez l’asthme, les yeux rouges, les picotements et les odeurs désagréables
  • Vous remarquerez un grand confort de baignade avec une eau plus claire et cristalline.

Cependant l’ionisation cuivre-argent montre ses limites

  • L’ionisation se fait en continu, en même temps que la filtration
  • Il est parfois difficile de maîtriser le dosage des ions. (Concentration en argent de 0.02 à 0.04mg/l recommandée) A delà, il peut être très dangereux d’être en contact avec cette eau.
  • Il faut absolument installer un régulateur de pH (pour être efficace, il doit se situer entre 7 et 7.2) et disposer d’une bonde de fond pour assurer un brassage complet de l’eau
  • Les piscines avec un revêtement liner ou PVC peuvent présenter une coloration à la suite du traitement sur le long terme
  • Le cuivre-argent n’élimine pas la matière organique telle que : les tissus de la peau, les cheveux, l’urine. Il faudra donc utiliser un produit spécial en addition
  • Certaines espèces de microorganismes peuvent devenir résistantes aux ions argent.

>> Comparez les prix d’entretien et de traitement de votre piscine

Comment s’assurer de l’efficacité du système d’ionisation ?

L’efficacité de la désinfection cuivre-argent dépend de nombreux facteurs:

  1. La concentration des ions. Elle doit être suffisante en fonction du volume et du débit d’eau.
  2. L’état des électrodes. Evidemment, plus les ions sont purs, plus le système est efficace. Il faut penser à les changer tous les 5 ans environ.
  3. La valeur du pH de l’eau. Elle doit se situer entre 7 et 7.2 pour être efficace et non nocif pour les personnes.
  4. La présence de chlore. S’il y en a trop, un complexe chlore-argent se forme et empêche la désinfection de l’eau.

Quel prix pour un ionisateur cuivre-argent ?

Comptez de 1 000€ à 2 000€ pour un appareil d’ionisation classique. Si vous optez pour un système solaire, il vous en coûtera un peu moins.

Pour aller plus loin